2 salopes bouffeuses de bite pissante

C’est une partouze très spéciale qui va se dérouler sous nos yeux. En effet, nos deux chiennes sont amatrices d’uro et raffolent de prendre dans la bouche des bites qui urinent ou ont fini d’uriner. Voilà pourquoi elles se dépêchent de se déshabiller et d’offrir aux 2 mecs un striptease excitant. Bien sûr, les bites se font jour, aussitôt sucées par 2 salopes qui n’économisent pas leurs coups de langue. Chacune a le sien et broute à son rythme, interrompues seulement par des jets d’urine qui inondent leur visage. Après les pipes, voici venir les levrettes, avec des ravitaillements réguliers en giclées de pisse.

Fist et dilatation extreme d’une chatte

La salope se fiste jusqu’à la jointure des doigts. Une autre fois, c’est un gode qui pénètre la chatte mouillée. La fille est super contente d’avoir un sextoy pareil. Non seulement il est super gros, mais en plus il est doté d’un gland rose bien sorti que la fille caresse avec appétit. Peu après, elle se pistonne le vagin en tenant le caoutchouc par les couilles. Plusieurs positions se succèdent : levrette, à la turque, à plat dos. Jusqu’au moment où le caméraman ultra excité en vient à lui exhiber sa bite. La fille la saisit, la décalotte, et la suce en douceur pour bien apprécier le contact du gland sur ses lèvres. Par moment, elle bascule sa tête pour déformer ses joues avec le bout de la queue. Accélération, changement d’axes ! la fille suce à bloc dans toutes les variantes. Ce jusqu’à l’éjac faciale suivie d’un arrosage à la pisse.

Fistée à bloc dans la chatte et dans l’anus

Installée sur la balancelle, la salope poilue ouvre les cuisses à sa copine. Celle-ci utilise son poing comme si c’était une bite et l’enfonce dans la fente. Une fois à l’intérieur, le jeu commence. La main va-et-vient à la façon d’un piston. La salope poilue mouille à seau, tombe en transe sous les effets de ce fist ininterrompu. A un autre moment, on change de position. Cette fois, la salope se fait fister en levrette. Les secousses de la main qui fouille le vagin font vaciller la balancelle, accentuant le plaisir. Tandis qu’elle se fait ramoner le ventre, la salope se caresse le clito. Puis le cameraman intervient, donne des claques sur le cul. La bave vaginale coule à flot. La fille est prête pour aller plus loin. La fisteuse enfonce alors son poing dans l’anus et lime à bloc jusqu’aux cris de jouissance. Jets de pisse pour finir. Avec douche dorée faciale par la fisteuse et par le caméraman.

Salope raffole du gland urinant

Ingmar a prévu une petite surprise pour sa copine. C’est pas du mousseux mais du pisseux. La fille sourit, tout à fait contente. Et même pendant le jet, elle approche sa bouche pour goûter au gland urinant. Il est vrai que le bandeau sur les yeux renforce le plaisir, et plaisir qui se prolonge par un toilettage naturel avec la langue. Mais la salope veut plus, elle veut se faire bourrer. Du coup son mec obéit et la pilonne dans toutes les positions, se retirant au moment venu pour une éjac faciale. Une petite salope qui réclame ensuite un nettoyage au jet d’urine, ce pendant que le gland est encore gonflé et décalotté.