Bois ma pisse salope

La salope ne porte rien sous sa jupe. On voit sa petite chatte rasée qui commence à mouiller. En fait, notre salope pisse dans une soupière et nous montre les dernières gouttes qui tombent. Elles s’écartent bien la chatte avec les doigts. Ensuite, elle récupère l’urine et se lave le corps, les seins, la bouche. L’odeur de pisse l’excite. Quand le mec arrive, elle lui saute à la braguette et lui taille une pipe. Elle aimerait bien que le mec lui pisse à la figure. Patience, ça va venir. Pour l’instant, elle pompe et fait durcir la queue. De temps en temps, elle se retire pour donner un coup de langue sur le gland. Quand le mec est prêt, il allonge la fille et lui baise la chatte. Peu après, il se retire et éjacule sur sa gueule. Après quoi, il agenouille la salope et lui envoie un long jet de pisse sur la tronche.

Salope affamée de pisse chaude

Voilà une salope qui fait plaisir à voir. Pour l’instant, elle se branle la chatte à fond, mais tout à l’heure, elle va pomper un mec à la folie. C’est qu’elle a faim cette chienne dévergondée. Regardez sa façon de se tripoter, c’est une bonne queue dans le cul dont elle aurait besoin. La voilà qui pisse à présent, et elle ramasse son jus et se frotte avec. Une vicieuse de première on vous dit. Après son badigeonnage à l’urine, un mec à poil arrive. La fille ouvre aussitôt la bouche et commence à sucer. L’excitation monte à plein tube ! Elle branle, bouffe le gland, croque dedans pour le manger mais s’arrête et reprend le pompage. Elle bouffe vraiment à la folie. Elle attendait ça depuis longtemps. Elle broute elle broute, elle n’arrête plus. Au bout d’un moment, le mec la décroche et la baise en levrette. La fille est contente. Elle reçoit de gros coups de bite qui lui font du bien. Elle crie, réclame de continuer. Pour finir, le mec lui crache la purée sur les nibards, ensuite il lui pisse dessus comme dans un chiotte public.