Salope arrosée de pisse

Après avoir ôté son string, la salope s’agenouille et se met à pisser sur le sol. L’urine jaillit de sa chatte sans poil en formant un petit tourbillon à la sortie. Elle se lave dans sa pisse, se savonne la gueule, les seins. Au bout d’un moment, la fille est une souillon prête à se faire éclater le cul. Elle taille d’abord une pipe au gars. On voit qu’elle est experte. Elle y va lentement, fait descendre sa bouche jusqu’à la moitié du chibre, remonte, lèche le gland, lape les couilles. Une vraie pro. Pas moche la fille, et même vachement bandante. Elle a gardé son maquillage pour être féminine et salope. Passé la fellation, elle se fait démonter la chatte dans différentes positions, la plus juteuse étant celle sur le fauteuil, quand elle est assise avec les jambes complètement renversées. D’ailleurs elle crie, elle aime ça. Le mec finit par se retirer pour la fin, une éjac plein la gueule. Après quoi, un super arrosage facial à la pisse.

Douche de pisse chaude

Notre salope du jour s’appelle Miss Pissotière. On comprend vite : elle adore que les mecs se soulage sur elle comme s’ils étaient dans un chiotte public. Mais avant de servir d’urinoir, elle s’exhibe et nous fait admirer son corps de déesse. Rien à dire : super bandante de A à Z. Étape suivante : la toilette. Pas à l’eau bien sûr. La miss se lave exclusivement à l’urine chaude. Elle pisse donc dans une assiette et s’y met. Un lavage intégral jusque dans la bouche. Son mec arrive, se met à hauteur. Il bande pas encore mais la salope adore. Ça lui permet des jeux de décalottage avec coups de langue sur le gland. Au bout d’un moment, la queue est raide et la fille peut sucer du consistant. Elle affine les caresses, particulièrement sur le gland. On voit également qu’elle sait bien branler, des gestes doux et sensuels. Elle aimerait continuer à pomper mais le gars veut niquer. En place sur le fauteuil, la fête commence. La nana pousse des cris : le pilonnage de chatte fait ses effets. On reste un bon moment dans cette position puis on passe à une levrette debout, les coudes de la fille appuyés sur la commode. Elle se fait bourrer la chatte une bonne dizaine de minutes puis le mec lui attrape la tête et lui gicle sur la gueule. Après l’éjac, miss pissotière prend son plaisir préféré, se transforme en urinoir homme et reçoit un long jet de pisse sur le visage et les seins.

Donne-moi ta bite et pisse

Elle se branle, se tourne, nous montre son joli cul, puis elle s’accroupit au dessus d’une soupière et commence à pisser. Vous avez deviné, cette salope adore les jeux uro. Elle prend la pisse et se lave le corps. Elle va même jusqu’à en prendre dans la bouche. Peu après, un mec se pointe. Excitée à bloc, elle se jette sur la bite et commence à pomper. Le mec est vite en érection. Tant mieux, c’est ce que veux la fille. S’asseoir sur une bite et jouir à fond. Le mec la relève et lui donne ce qu’elle cherche. Il la baise dans plusieurs positions. La fille assise sur lui, en levrette, couchée sur le dos. Au dernier moment, il lui gicle sur la gueule. Ensuite, une fois la bite dégonflée, il lui pisse dans la bouche. La salope adore et passe sa langue sur le gland.

Autofisteuse se prend une double douche de pisse

Le plaisir préféré de cette chienne est le fist-uro. Son partenaire se trouve être le caméraman qui lui pissera bientôt dessus avec petite surprise à la clé. Mais pour l’instant, elle se désape et nous exhibe son petit cul et sa chatte épilée de nympho. D’ailleurs, c’est par là qu’elle débute sa fist thérapie. Les cuisses ouvertes au maximum, elle se pistonne le vagin avec deux puis trois doigts. De temps en temps, elle porte sa main à sa bouche pour redonner un coup de salive et de lubrifiant, avant de réattaquer la dilate et le ramonage du vagin. Au bout d’un quart d’heure, c’est la main entière qui laboure sa matrice complètement dilatée. La salope varie ses positions, s’autofiste à plat ventre, en levrette. A un moment, elle est tellement barbouillée de bave vaginale qu’une bonne douche s’impose. En fait de douche, elle s’installe sur le dos dans la baignoire et se fait arroser de pisse à la fois par son mec mais aussi par son pote le photographe.