Bouteille anale pour cette chiennasse

Avec ses couettes bien tressées, cette chiennasse a un air de pucelle. Une pucelle qui va nous montrer sa façon de prendre son pied en attendant d’avoir un mec officiel pour lui péter le cul. Premièrement, elle se tripote la chatte tout en suçant son doigt. Le caméraman en profite pour se rapprocher de sa vulve et filmer l’intérieur du vagin. C’est le moment pour la miss de se déplacer près du miroir où elle reçoit un jet de pisse sur les nichons. Le caméraman en face d’elle rapproche sa bite si près que la fille à sa langue qui touche le gland qui urine. Elle finit même par lui sucer la queue en entier, et lui éponger la bite dans les règles de l’art ménager. Excitée par le traitement et la douche dorée, elle retourne à son jeu favori : le fistage-gode-sodo. Ça se passe sur le divan où elle s’autopénètre avec trois doigts. Puis toute la main y passe. On change les règles. Voilà qu’elle récupère une énorme bite en caoutchouc avec laquelle elle s’autodéfonce la chatte. Le caméraman l’aide en lui mettant sa bite sous le nez. Du coup la salope broute le dard tout en maintenant son mouvement de piston. On passe à un nouvel accessoire : une bouteille. Autrement dit le volume idéal pour cette chiennasse qui se dilate d’abord la chatte, avant de se l’enfoncer profond dans l’anus.