Fille-urinoir se fait éclater l’anus

Une salope savoure une bite décalottée en l’avalant jusqu’à la glotte. De temps en temps, elle s’arrête, positionne le gland et crache dessus. Ça dégouline, ça bave, elle aime ça. – Pisse-moi dans la bouche, réclame-t-elle. On s’installe. Madame se met à genoux, bascule sa tête en arrière. L’arrosage commence. Le jet d’urine atteint la gueule de la meuf, éclabousse ses joues, entre dans la bouche grande ouverte. Puis, face à une vessie vide, madame se remet à sucer. Ensuite, après avoir épongé ce gros dard qui lui a fait du bien, madame se met en place. Penchée sur le bord de la baignoire, elle reçoit des coups de bite dans la chatte et l’anus. Une saillie multi positions qui s’interrompt de temps en temps pour de nouveaux épisodes uro, en particulier madame qui s’allonge dans la baignoire et se met à pisser à la verticale.