Pisse sur la tronche et dilat’à la batte

Le cul en ruine de cette chiennasse à gros nichons nous prouve que ce n’est pas sa première séance de fist-uro. Du coup, elle s’allonge et met tout de suite à l’aise le cadreur. – Monte et pisse-moi dessus partout. Le mec s’exécute, monte sur le divan et arrose la salope qui se tient allongée sur le parquet, jambes et chatte bien écartées. Après quoi, la miss change de style et commence à se doigter férocement. Pendant qu’elle se stimule la fente avec la main, le mec lui enfonce deux doigts dans l’anus. Mais les doigts ne suffisent pas, c’est bientôt la main en entier que madame s’enfonce dans le ventre. Une grosse batte en bois vient en renfort pour une stimulation extrême. Cette fois, en solo ou aidée par le cadreur, la miss se pénètre à bloc et jouit un max.